23/12/2011

La relève de la garde à Deoksugung en video

video
En complément des photos déjà publiées voici une petite vidéo montrant la relève de la garde devant le palais de Deoksugung.

17/12/2011

Palais de Jongmyo








Partie de go

Il faut que ces hommes soient vraiment passionnés par leur jeu pour s'installer dans ce parc près du palais de Jongmyo, alors qu'il fait un froid glacial de prés de -4 degrés !


Place Gwanghwamun

La place Gwanghamun est l'une des principales places de Seoul. A l'une de ses extrémités se trouve le magnifique palais de Gyeongbokgung. Au centre une statue du roi Joseon, fondateur de la dynastie du même nom ainsi que de l'amiral Yi Sunshin, un héros national coréen.



Temple de Jogyesa








Le temple de Jogyesa est le plus grand temple bouddhiste de Séoul. Le tout premier temple a été fondé a cet emplacement en 1395 au tout début de la dynastie Joseon. Le temple actuel date de 1910.

16/12/2011

Cathédrale catholique de Séoul

La cathédrale catholique Myeong-Dong de Séoul de style gothique a été construite entre 1894 et 1898 par des maçons chinois. On sait rarement que 50 % des habitants de Séoul sont protestants et 15 % catholiques.

Une crèche très coréenne qui attend encore son petit Jésus !

DMZ

La Korean Demilitarized Zone (DMZ) est une bande de terre large de deux fois 2 km qui court tout au long des 250 km de frontière entre les deux Corée. C'est la frontière la plus militarisée du monde


Poste nord-coréen sur la DMZ.
Ville de Kijong-dong en Corée du Nord aussi appelée "Propaganda City". Apparemment non habitée (les immeubles semblent être des carcasses vides) elle est dominée par un immense drapeau sur un pylône de 160 mètres de haut (le troisième plus haut au monde). Jusqu'en 2004 des haut-parleurs surpuissants envoyaient des messages de propagande a des kilomètres a la ronde.


Les conditions de prises de vue sont draconiennes. A l'observatoire Dora qui domine la DMZ il faut rester derrière la ligne jaune pour prendre les photos. Plus en avant on voit les postes de combat de l'armée sud-coréenne.


Troisième tunnel d'invasion

La Corée du Nord a creusé un certain nombre de tunnels clandestins passant sous la frontière et la DMZ. Le troisième a été découvert en 1978 et se visite partiellement. Après une longue descente par une galerie sud-coréenne (sur la photo ci-dessus) on accède a ce tunnel creusé a la main et a l'explosif (comme le montre le diorama du musée). A 73 mètres de profondeur, le tunnel fait 1,7 km de long avec une hauteur et largeur de 2 mètres. Il était conçu pour permettre le passage de 30000 hommes sous la frontière pour attaquer Seoul distant de 44 km.
La Corée du Nord a d'abord nié être a l'origine de ce tunnel. De nombreuses preuves indiquant que le creusement s'était fait a partir du nord, les communistes ont alors indiqué qu'il s'agissait d'une mine de charbon. Pour accréditer cette thèse, les soldats du nord ont peint la galerie en noir pour que le rocher ressemble a du charbon ... Quand on sait que le sol est granitique a cet endroit, cette tentative est du plus grand ridicule !
Le tunnel est aujourd'hui bloqué par trois bouchons bétonnés gardés en permanence (la visite s'arrête au niveau du premier).
Quatre tunnels en tout ont été découverts. Il semblerait qu'une dizaine d'autres aient été creusés par les communistes.




Les alentours, comme partout sur la DMZ sont minés.

Joint Security Area

La Joint Security Area sur la DMZ sur la frontière de la Corée du Sud et du Nord est le seul endroit ou les soldats des deux camps se font face. Ce bâtiment utilisé pour les négociations entre les deux camps est a cheval sur la frontière.
Sur la photo ci-dessous, le coté gauche de la table est en Corée du Sud, celui de droite en Corée du Nord. Je suis donc passé quelques mètres dans l'enfer communiste du Nord !